Bienvenue sur notre site…
Panier 0

L'apprentissage du temps chez les enfants : comment les enfants appréhendent-ils le temps ?

Comment aider nos enfants à se repérer dans le temps ?

 

 

Le temps est une construction sociale complexe qui rythme nos vies et celles de nos enfants. Au fil de l’enfance, nos tous petits se familiarisent avec la notion de temps et parviennent peu à peu à estimer une durée, comprendre le temps de l’horloge et s’en servir de repère, ou encore ordonner les évènements chronologiquement. Voici quelques astuces pour les accompagner dans leur apprentissage de ces notions temporelles.


Se repérer dans le temps est un processus long et complexe qui traverse toute l’enfance

Les bébés, entre 0 et 18 mois, ont une notion de rythme. Peu à peu, ils commencent à développer leur compréhension de l’espace-temps, distinguent le jour et la nuit. Aux alentours de 2 ans, l’enfant devient capable de distinguer des actions passées (nous sommes allés chez Mamie hier) des évènements futurs (nous irons faire du poney demain).

 

Cela se précise encore vers 3 à 4 ans, où l’enfant commence à construire sa notion de temps autour des éléments essentiels de sa journée, le lever, le déjeuner, la sieste, le coucher. Il est alors capable d’attendre un évènement et de se le représenter dans le temps : « Après la sieste, nous cuisinerons un gâteau ».

 

Vers 4-5 ans, il peut se repérer en « dodos » sur une période assez courte : « Maman est en déplacement, elle revient dans 3 dodos ».

Vers 6 ans, le raisonnement temporel des enfants se complexifie, ils acquièrent peu à peu la capacité de décomposer une durée en unités égales pour s’en servir dans des calculs temporels. « 5 minutes, c’est environ deux fois le temps que je mets à me brosser les dents ». Ils intègrent aussi des repères calendaires (jours et mois), reconnaissent l’heure de l‘horloge et l’associent à des évènements (on se couche à 20h).

 

Alors comment accompagner nos enfants dans leur apprentissage du temps ?

Tout d’abord, il faut rester sur des notions simples, adaptées à l’âge de l’enfant, et les développer sous forme de jeu.

Pour apprendre aux plus petits à ordonner les grandes étapes de la journée dans leur tête, prenez-les en photo au moment du petit déjeuner, lors du départ à l’école, pendant l’histoire du soir puis durant le dernier bisou du coucher. Imprimez les photos et demandez-leur de les ranger les unes après les autres. C’est un bon moyen de l’aider à structurer le temps, et vous pouvez ensuite coller ces photos sur une jolie frise.

 

Pour les plus grands, vers 5 ans, vous pouvez faire la même chose avec des photos des différents moments de l’année : Noël, une journée de ski, les vacances à la mer, chez Papi Mamie, la rentrée, son anniversaire…

 

Ce sont les laps de temps les plus courts qui sont les plus difficiles à acquérir. Pour un enfant de 3 ans, difficile de savoir de quoi vous parlez quand vous annoncez « attends 5 minutes ». Une minute, 10 minutes ou 5 minutes, tout ceci lui semble un peu pareil. Pour tenter de lui donner un repère, vous pouvez associer une activité au décompte d’un sablier : par exemple un sablier de 3 minutes pour se laver les dents. Vous pourrez ensuite vous servir de ce sablier pour lui dire « dans 3 minutes, tu dois commencer à ranger tes jouets ».

 

YAKOLO® peut être un outil très utile dans cette gestion du temps. Au moment du rituel du coucher, YAKOLO® passe à l’orange, annonçant qu’il reste 15 minutes avant l’heure de dormir. Des petits segments lumineux représentant chacun 5 minutes s’éteignent peu à peu, un décompte facile à comprendre. Assez vite, dès 4-5 ans, un enfant se repère grâce à eux : « quand il en reste trois, il faut que j’aille rapidement me laver les dents, plus que deux, j’ai juste assez de temps pour que Papa me lise mon livre favori. »

Gagner en autonomie dans la gestion de son temps prend… du temps ! Alors ne vous découragez pas, ça vient petit à petit.

Apprentissage du temps Enfants Repère Repère dans le temps Rythme Temps YAKOLO®



Article précédent Article suivant