Bienvenue sur notre site…
Panier 0

Comment ne pas rater le train du sommeil ?

Alors qu’il baillait il y a quelques minutes, voici que votre enfant, une fois au lit, n’a plus du tout envie de dormir. Il semblerait même qu’il soit à nouveau plein d’énergie ! Le moment idéal pour s’endormir est passé, et le train du sommeil l’a laissé à quai. Comment respecter le timing physiologique de l’enfant pour lui permettre de s’endormir aisément ? Voici quelques éléments de réponse.

 

Le train du sommeil, qu’est-ce que c’est ?
Expression imagée, le train du sommeil schématise les cycles de sommeil qui segmentent notre nuit. Un cycle de sommeil dure 90 minutes environ. La locomotive représente la phase d’endormissement, et elle est suivie de « wagons » : les différents cycles de sommeil.

Si, alors que notre organisme nous envoie des signaux de sommeil, nous n’allons pas nous coucher, notre corps reprend son activité. Il est alors probable qu’il faille attendre environ 90 minutes pour ressentir à nouveau un besoin irrépressible de dormir, et donc parvenir à trouver facilement le sommeil.

 

Comment identifier le bon moment pour aller au lit ?
La clé d’un sommeil réparateur et de bonne qualité se trouve dans la régularité des horaires, surtout chez les enfants. Il est donc très important de conserver un rythme, y compris le week-end. Et si parfois vous faites une petite entorse à celui-ci, soyez attentifs aux signes de fatigue de vos enfants. Certains baillent, se frottent les yeux, d’autres deviennent irritables. Ne perdez alors pas trop de temps pour les mettre au lit. Une demi-heure après, c’est parfois trop tard !

 

Comment instaurer des horaires de coucher régulier ?

Observez vos enfants : vers quelle heure ressentent-ils en général les premiers signes de sommeil ? Tentez d’harmoniser ce timing et celui imposé par l’heure du lever (pour qu’ils aient suffisamment d’heures de sommeil) puis tenez-vous à cette heure de coucher régulière.

 

Nombreux sont les enfants qui font traîner en longueur le moment du coucher, ou se relèvent pour un dernier câlin, décalant de parfois plus d’une heure l’heure à laquelle ils vont réellement s’endormir. Pour éviter les conflits et les rendre autonome dans leur gestion du temps, une petite aide extérieure comme YAKOLO® peut être très utile.

 

Programmez ensemble YAKOLO® sur l’heure d’extinction des feux, calculée en fonction du rythme de l’enfant. Quand YAKOLO® deviendra rouge, l’enfant devra éteindre la lumière. Mais pour lui permettre de se préparer à aller au lit et à estimer le temps qu’il lui reste avant d’éteindre, YAKOLO® affiche un décompte visuel très simple, via des segments lumineux de 5 minutes. Paré d’une douce lumière orange, YAKOLO® permet à l'enfant de se repérer dans le temps de façon autonome. Le rituel du coucher se déroule ainsi quand YAKOLO® est orange, et quand il est rouge, on éteint la lumière !

 

YAKOLO® est en quelque sorte le petit chef de gare, qui annonce l’arrivée imminente du train du sommeil !

Conseils Enfants Heure du coucher Rythme Rythme de sommeil Sommeil YAKOLO®



Article précédent Article suivant