Bienvenue sur notre site…
Panier 0

Que se passe-t-il si nos enfants dorment mal ou pas assez ? (Difficulté d'endormissement, manque de sommeil, etc.)

Que se passe-t-il quand nos enfants dorment mal ou pas assez ?

 

Tous les parents le remarquent au quotidien : un enfant fatigué est souvent grognon, agité, difficile à canaliser. Mais le manque de sommeil peut aussi avoir des conséquences sur le développement cognitif et les capacités d’apprentissage de nos enfants. Nous avons fait le tour de la question avec la pédiatre Dr Marie Françoise Vecchierini, qui exerce au centre du sommeil de l’Hôtel Dieu de Paris.

De bonnes habitudes de sommeil
Même si chaque enfant a des besoins en sommeil différents, on considère qu’entre 3 et 5 ans, un enfant doit dormir environ 13h par jour (sieste incluse). Entre 6 et 12 ans, cela se réduit légèrement, oscillant entre 9h et 12h par nuit. Il est donc très important de coucher son enfant suffisamment tôt pour respecter son rythme de sommeil de façon optimale. 

« La régularité de ces heures de coucher et de lever est aussi importante que la durée du sommeil » nous rappelle la pédiatre Marie Françoise Vecchierini. « Il faut donc veiller à ne pas trop s’éloigner de ce rythme durant le week-end ou les vacances ». Mais parfois, les problèmes d’endormissement ou les levers précoces de nos enfants réduisent sensiblement leurs nuits, laissant s’envoler deux petites heures de sommeil réparatrices.

Le manque de sommeil influe sur le comportement de votre enfant
La première des conséquences de ce manque de sommeil est comportementale. « Un enfant qui a mal dormi, ou qui n’a pas fait la sieste, est grognon, agité. Quand les enfants sont fatigués, ils compensent cette baisse de vigilance par une hyperactivité pour rester éveillés. Il leur est alors difficile de gérer leurs émotions : ils font des colères, sont à fleur de peau. Et évidemment, cette baisse de vigilance induit aussi des problèmes de concentration » explique la pédiatre.

Le sommeil favorise l’acquisition des apprentissages
Nos enfants sont à une période de la vie où ils font chaque jour de nouvelles expériences et apprennent énormément de choses. La nuit, leur cerveau traite et stocke toutes ces données. C’est aussi durant le sommeil qu’est sécrétée l’hormone de croissance. Il est donc très important que nos enfants aient un sommeil de qualité pour pouvoir parfaitement intégrer les apprentissages et développer leur potentiel.

Les scientifiques ont établi que le sommeil lent favorise l’acquisition des choses nouvelles et l’encodage à long terme. « Le sommeil paradoxal joue quant à lui un rôle dans l’imagerie mentale, l’équilibre psychologique et certains types de mémoire » poursuit le Dr. Vecchierini. « On constate par ailleurs qu’après la sieste ou une bonne nuit de sommeil, les enfants sont beaucoup plus réceptifs et efficaces. Ils enregistrent beaucoup mieux ce qu’ils apprennent et font davantage preuve de créativité. »

Le manque de sommeil a un véritable impact sur la mémoire à long terme, et rend plus difficile la compréhension de ce qui est nouveau ou complexe. Pour que nos enfants soient efficaces et épanouis à l’école, il est indispensable de veiller à instaurer un rythme de sommeil qui leur convient parfaitement, en restant à l’écoute des besoins de chacun.

Merci à l’institut du Sommeil et de la Vigilance pour toutes ces informations !

Conseils Déficite de sommeil Enfants Fatigue Heure du coucher Institut National du Sommeil et de la Vigilance INSV Qualité du sommeil Rythme Rythme régulier Sommeil YAKOLO®



Article précédent Article suivant