Bienvenue sur notre site…
Panier 0

Pourquoi le rituel du coucher est important ?

Le rituel du coucher est un moment clé pour permettre à nos enfants de se préparer sereinement à la nuit qui arrive. Dès les premiers mois de bébé jusqu’à l’adolescence, le rituel du coucher ne cesse d’évoluer mais demeure un instant privilégié entre parents et enfants. En voici les secrets.

Préparer son cerveau au sommeil
Le rituel du coucher doit créer une transition douce entre l’activité de la journée et le calme nécessaire à l’endormissement. Il doit aussi préparer l’enfant à la longue séparation qu’est la nuit. Nos petits ont besoin d’être rassurés pour pouvoir basculer sereinement dans un sommeil réparateur. Ce temps dédié permet aussi de prévenir les « rappels » d’après coucher, qui ne sont que des excuses pour retarder la séparation de la nuit.

Ce rituel du soir constitue une succession de repères, qui confirment à l’enfant que la nuit va se passer comme d’habitude. C’est aussi le moment de se calmer, de se relaxer, pour faire retomber la tension de la journée. Peu à peu, le cerveau de l’enfant va associer ce rituel au sommeil imminent, et faciliter ainsi l’endormissement.

Le rituel du coucher, un moment de calme et de tendresse
Veillez à ce que votre enfant quitte les écrans (télévision, console, tablette) au moins une heure avant de se coucher. Chaque famille a ensuite sa recette pour un rituel du coucher réussi : par exemple toilette, histoire, puis câlin…

Nombreux sont les parents qui lisent une histoire et c’est une excellente idée. Les histoires permettent à l’enfant de s’évader, de lâcher prise, de se détacher des tensions de la journée. Cela peut aussi être un bon moyen de combattre certaines de ses peurs et cauchemars.

Évidemment, il n’y a pas de bon rituel du soir sans câlins. Ce moment de tendresse est primordial pour l’enfant. Même si vos enfants dorment dans la même chambre, il est très important de ménager un vrai moment pour chacun d’entre eux.

Vous pouvez aussi murmurer des phrases à votre tout petit, toujours les mêmes, avant d’éteindre la lumière. Une fois de plus cela crée ce repère rassurant qui indique aussi la fin du rituel et… le début du dodo !

Un rituel court et routinier
Un bon rituel du coucher doit être court et efficace. Il doit aussi être réglé comme du papier à musique, toujours pour constituer une succession de repères.

Essayez donc de respecter l’ordre que vous avez instauré, par exemple faire sa toilette, puis lire une histoire, faire un câlin, allumer la veilleuse ou mieux, dire bonne nuit à son YAKOLO®.

YAKOLO® est le petit copain de votre enfant, qui s'occupe du temps et qui indique justement quand il faut se préparer, combien de temps il reste, etc. Celui-ci est donc un excellent moyen de couper court à ces rituels du soir qui s’éternisent, pour un dernier pipi, une dernière histoire, un dernier verre d’eau… Grâce à ses feux tricolores, l’enfant comprend aisément que le YAKOLO® lui signale que le moment du sommeil est arrivé. YAKOLO®, c'est le compagnon de l'enfant et le complice du parent !

Attention aux fréquents « rappels » avec ces petites excuses de dernière minute. Cela aurait tôt fait de devenir une habitude et venir ainsi s’inviter dans le rituel du soir. Il faut que l’enfant intègre qu’après le dernier bisou, on éteint la lumière et… on dort !

Conseils Enfants Rituel du coucher Rythme Sommeil YAKOLO®



Article précédent Article suivant