Bienvenue sur notre site…
Panier 0

Voyager avec des enfants : comment bien gérer l’avion et le décalage horaire ?

Partir en voyage avec ses enfants, c’est la promesse de belles découvertes en famille, immergés dans une nouvelle culture et de nouveaux paysages. Pour pouvoir en profiter pleinement et rester en forme tout au long des vacances, un peu de logistique s’impose, ne serait-ce que pour gérer la combinaison infernale : voyage en avion et décalage horaire ! Voici nos conseils et astuces pour assurer à vos enfants un sommeil réparateur dans l’avion et limiter les effets du décalage horaire.

 

Comment favoriser le sommeil des enfants en avion ?

 

Si vous devez prendre un vol long-courrier, optez de préférence pour un vol de nuit. Au lieu de devoir occuper votre enfant durant plusieurs heures dans un espace restreint, vous pouvez espérer qu’il dorme ! Décoller en fin d’après-midi/début de soirée est idéal : l’enfant, tout excité par cette expérience nouvelle, pourra ainsi prendre le temps de découvrir l’avion et son environnement avant de retrouver le calme, puis le sommeil.

 

Habillez votre enfant de façon confortable avant de partir prendre l'avion (legging, jogging, sweatshirt, etc.) de façon à ce qu’il soit à l’aise pour dormir, mais sans avoir besoin de le changer dans la cabine. Pensez à prendre un change SOS (et un pour vous, au cas où), son doudou/sa tétine et un petit oreiller. Une petite couverture légère en microfibres pourra aussi améliorer son confort, tout en se glissant facilement dans votre bagage à main.

 

Repérez en tout début de vol d’éventuelles rangées vides, et demandez sans attendre à l’hôtesse si vous pouvez les occuper : deux sièges libres sont une aubaine pour faire dormir confortablement un enfant. Dans le cas contraire, ce sera sur son siège et vos genoux, donc plus que jamais, un petit oreiller vous sera d’un grand secours !

 

Avant de « coucher » votre enfant, mettez en place un semblant de rituel du coucher qui lui permettra de retrouver des repères familiers : lisez-lui par exemple son histoire favorite. (Rituel du coucher)

 

Soyez-vous même détendus : les enfants trouvent assez facilement leur sommeil en avion, bien plus que les adultes.

 

Voyager avec un bébé en avion

 

Si vous voyagez avec un bébé, réservez tôt vos billets afin de pouvoir bénéficier d’un « berceau », accroché au mur de la première rangée. Ce berceau est gratuit, et adapté aux bébés pesant moins de 10 ou 14 kg selon les compagnies.

 

Etant placés sur la première rangée, les berceaux sont très exposés à la lumière de l’office et aux va-et-vient du personnel de cabine. Munissez-vous d’une arche de jouets amovible et d’un paréo : ils vous permettront d’aménager une sorte de tente apportant un peu d’obscurité et de quiétude, le temps que bébé s’endorme.

 

Comment gérer le décalage horaire des enfants ?

 

Fatigue intempestive, faim irrésistible à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, nuits beaucoup plus courtes, les effets du décalage horaires sont plus ou moins marqués selon les enfants, mais pas toujours simples à affronter pour les parents !

 

Pour une transition en douceur, anticipez et mettez-vous à l’heure du pays des vacances dès le début du vol. Dans l’avion, dînez et couchez vos enfants en léger décalage, pour vous approcher petit à petit de la future heure « locale ».

 

Le premier jour sur place, allégez le planning touristique, mais prenez le soleil : la lumière du jour aide l’organisme à se recaler sur le bon fuseau horaire.

 

Faites preuve de patience et respectez le rythme de chaque enfant. La sieste est idéale pour absorber la fatigue du milieu de journée : vous pouvez même la décaler légèrement pour aider à la transition vers le rythme local.

 

Le soir, gardez vos routines habituelles pour le coucher, cela confirmera à vos enfants que c’est bien l’heure d’aller au lit. Le premier soir, une heure ou deux de décalage sur l’heure habituelle est normale : si vos enfants sont fatigués, couchez-les, tant pis pour le (prévisible) réveil aux aurores ! Le lendemain matin, vous profiterez ainsi des premières heures de soleil…


Au bout de deux à trois jours, vos enfants devraient avoir retrouvé leur rythme de croisière. Il ne vous restera plus qu’à appliquer la même stratégie au retour !

 

Le décalage horaire est moins compliqué à gérer pour l’organisme quand on va vers l’ouest (Hong Kong-Paris) que lorsqu’on va vers l’est (Paris-Hong Kong). Il faut donc le prendre en compte : parfois, c’est au retour à la maison que les effets du décalage horaire se font le plus ressentir ! Veillez à revenir quelques jours avant la reprise de l’école pour recaler les enfants sur un rythme régulier avant la rentrée.

 

Avec un peu d’organisation et de patience, gérer le sommeil de votre petite tribu en voyage devrait être un jeu d’enfant. Dernier petit conseil : durant le vol et les premiers jours sur place, pensez à dormir dès que les enfants sont assoupis pour ne pas accumuler de retard de sommeil !

Décalage horaire Enfants Rituel du coucher Rythme Rythme de sommeil Sommeil Voyage YAKOLO®



Article précédent Article suivant