Bienvenue sur notre site…
Panier 0

YAKOLO®, une affaire de famille

David Malinge a conçu YAKOLO® pour répondre aux besoins de ses propres enfants. C’est son expérience personnelle qui lui inspiré la création d’un objet connecté qui accompagnerait les parents dans la gestion des rythmes de sommeil de leurs enfants. Il nous raconte aujourd’hui cette histoire de famille.

 

David, c’est pour votre fils Nathan que vous avez créé YAKOLO®, pouvez-vous nous en dire plus ?

David Malinge : Nathan est notre fils aîné. Alors qu’il était âgé de 2 à 3 ans, il se réveillait très tôt, beaucoup trop tôt. Au fil des jours, mon épouse et moi avions de plus en plus de mal à gérer cette situation, car la fatigue s’accumulait. Nous avons essayé de lui expliquer qu’il n’était pas l’heure de se lever, et qu’il fallait qu’il retourne au lit, mais rien n’y faisait. Il avait aussi un peu de mal à aller se coucher, repoussant toujours le moment de s’endormir.

 

Un jour, nous étions arrêtés au feu rouge et Nathan m’a dit « Papa, c’est moi qui annonce quand le feu est vert et que tu peux démarrer ». Cela m’a donné une idée : lui fabriquer un feu tricolore qui lui permettrait de comprendre seul quand aller au lit ou se lever. J’ai donc bricolé un feu tricolore dans une boîte noire, avec des programmateurs électroniques comme on en utilisait à l’époque pour programmer des appareils électro ménagers. Nathan a trouvé ça amusant et il a tout de suite compris le principe.

 

Est-ce que cela a changé ses habitudes de sommeil ?

David Malinge : Oui, de façon surprenante ! Cela a été très rapide, car Nathan s’est pris au jeu. Ce petit feu est devenu un médiateur, ce n’était plus nous qui lui demandions d’aller se coucher, il le comprenait de lui-même. Savoir que les adultes doivent respecter les feux rouges l’a aidé à admettre que lui aussi devait suivre cette même règle.

 

Comment avez-vous eu l’idée de le commercialiser ?

David Malinge : Nos amis étaient toujours curieux de savoir ce que faisait ce feu tricolore dans la chambre de Nathan. Certains couples, qui rencontraient les mêmes problèmes de sommeil avec leurs enfants m’ont donc demandé de leur en fabriquer un. Là encore, ils ont été bluffés par les résultats. J’ai compris que nous n’étions pas les seuls dans cette situation et que cette solution pourrait rendre service à d’autres parents. En 2012, nous avons quitté Londres, où nous vivions depuis quelques années, pour revenir en France. J’ai donc décidé de me pencher à nouveau sur le développement de ce qui allait devenir YAKOLO®.

 

Qui utilise YAKOLO® dans votre famille ?

David Malinge : Le petit frère de Nathan, Théo, a désormais 8 ans et a connu les différents prototypes et versions de YAKOLO®. Il s’en sert toujours aujourd’hui. C’est sa veilleuse mais aussi son moyen de repère, notamment au moment du coucher. Quand l’heure d’aller au lit approche, YAKOLO® passe à l’orange et affiche des segments lumineux qui représentent chacun 5 minutes. Avec l’habitude, Théo sait que quand il ne reste que deux segments, il ne doit pas perdre trop de temps s’il veut lire une histoire tranquillement. Il organise désormais lui-même son rituel du coucher ! C’est un pas de plus vers l’autonomie.

 

Merci David, Nathan et Théo sans qui il n’y aurait sans doute pas de YAKOLO® !

Apprentissage du temps Autonomie Coucher Rituel du coucher Rythme Rythme de sommeil Sommeil YAKOLO®



Article précédent Article suivant